High angle view of woodworker planing piece of wood placed in workbench vice with hand plane; his sleeves pulled-up

Lancé fin 2016 sous forme de projet-pilote et prolongé jusqu’en 2019 en Wallonie, le ‘prêt coup de pouce’, un emprunt de proximité, peut être qualifié de réussite.

343 dossiers pour un montant de 6,4 millions €

Selon les informations de l’Echo parues début août, ce type de prêt totalisait déjà 343 dossiers à la fin juin pour une demande totale des entreprises à hauteur de 6,4 millions d’euros.

Encourager le prêt des particuliers

Ce dispositif vise à encourager le prêt de particuliers à de jeunes entreprises (maximum 5 ans d’activités). D’après la Sowalfin, qui gère ce système pour le compte de la Région wallonne, dans la plupart des cas (56 %), il s’agit surtout de prêts accordés par des amis ou des membres de la famille.

Un investissement avantageux et sécure

Ce dispositif de mobilisation de l’épargne privée représente des avantages pour les deux parties. D’un côté, les particuliers bénéficient, en plus de l’intérêt sur leur prêt, d’un crédit d’impôt de maximum 4% par an du montant prêté pendant les quatre premières années et de 2,5% pendant les quatre années suivantes. En outre, si la jeune entreprise fait faillite, le prêteur est assuré de recevoir son crédit d’impôt pour la durée restante du prêt.  La jeune entreprise, quant à elle, a la possibilité d’emprunter jusqu’à 100.000 euros auprès de prêteurs différents.

29.800 € en moyenne, 37% d’artisans et de commerçants

Selon les statistiques communiquées par la Sowalfin, la moyenne du prêt des particuliers est de 18.700 euros (le plafond autorisé s’élevant à 50.000 euros). Quant aux entreprises, elles ont levé pour environ 29.800 euros de prêts en moyenne. Dans la majorité des cas (80%), les prêteurs sont des personnes âgées de plus de 45 ans et majoritairement des personnes pensionnées.

Au niveau des secteurs d’activité qui ont eu recours à ce type d’emprunt de proximité, dans 37% des cas, il s’agit d’artisans et de commerçants.

Explosion prévue en 2018

La mesure ayant été élargie en juillet aux entreprises de plus de 5 ans, Sowalfin et le gouvernement wallon prévoient une explosion des prêts ‘coup de pouce’ en 2018.

Evaluation en vue …

Le gouvernement doit maintenant procéder à une évaluation complète de l’impact financier afin de s’assurer que le système ne coûte pas trop cher à la Région. Pour l’heure, 1,3 millions de crédit d’impôt sont déjà sortis des caisses wallonnes. Avec le succès que remporte le dispositif, cette charge devrait inévitablement s’alourdir d’ici la fin 2019.