Entrepreneuriat : les 7 erreurs à ne pas commettre

Vous êtes chef d’entreprise ? Vous voulez éviter un suicide entrepreunarial ? Voici les 7 erreurs à ne pas commettre !

  1. Prévoir des capitaux de départ

Lors de la création de l’entreprise, des capitaux de démarrage sont nécessaires pour lancer l’affaire. En effet, quand on débute, les recettes sont souvent plus minces qu’espérées et elles n’arrivent pas tout de suite. Il est donc important de pouvoir suffisamment couvrir une part des investissements à réaliser et nécessaires au démarrage de l’activité.  Ce financement peut se faire en numéraire (une somme d’argent) ou en nature (apport de biens, d’un fond de commerce, d’un immeuble,…).

  1. Soigner sa trésorerie

Autre nerf de la guerre : la trésorerie. Vous ménager un fonds de roulement, qui sera fonction de votre activité, est primordial pour entreprendre. Entre le bon de commande et la facture acquittée, plusieurs mois peuvent s’écouler. La prévoyance est donc de mise si vous ne voulez pas vous retrouver financièrement à sec!

  1. Attention aux formalités et obligations administratives

L’exercice d’une activité implique de remplir une série de formalités et d’obligations administratives, fiscales et comptables qu’il faut connaître.  Ne pas les remplir dans les délais peut également nuire à votre entreprise. La négligence est le pire ennemi de l’entrepreneur.

  1. Confier sa comptabilité à un spécialiste

En outre, toute entreprise doit tenir une comptabilité sincère et fidèle à la réalité. Une des bévues à éviter consiste à vouloir faire sa comptabilité soi même. Si cette solution a pour avantage d’être moins coûteuse, elle possède deux défauts majeurs : elle est chronophage et risquée. Pour peu que le dirigeant n’ait pas été sensibilisé à la comptabilité et à la gestion, c’est la catastrophe assurée. En confiant votre comptabilité à un expert-comptable, vous consacrerez plus de temps à votre activité même et vous aurez la garantie que votre entreprise est en de bonnes mains. On ne le dira jamais assez : à chacun son métier !

  1. Choisir de bons collaborateurs

Veiller à recruter de bons candidats qui seront motivés à s’engager dans votre aventure. Pour trouver des collaborateurs, vous pouvez vous faire aider par un entrepreneur expérimenté ou faire jouer votre réseau. Une fois que la perle rare aura rejoint votre équipe, fixez un cadre et des objectifs clairs. Par contre, si la personne ne convient pas, osez réagir!

  1. Ménager du temps pour soi

Le travail c’est la santé, mais gare à ceux qui en abusent. Nombreux sont les entrepreneurs ‘accros au boulot’ qui – au péril de leur santé – travaillent 60h/sem et qui délaissent leurs hobbies pour leur entreprise. Evitez donc les journées à rallonge de manière à garder un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

  1. Oser se faire conseiller

Enfin, dans les moments difficiles, demandez de l’aide. Quand le chiffre d’affaires baisse et que certains de vos clients vous tournent le dos, il faut réagir et se demander pourquoi. En Belgique, il existe de nombreuses structures qui assistent les entrepreneurs, parfois de manière gratuite. Se confier à des experts permet de se remotiver et d’opérer des changements qui se révèleront souvent salutaires.