Les anciens terminaux de paiement bientôt en brocante?

12 Mar 2021 PME

Crise du corona oblige, les consommateurs belges ont fondamentalement modifié leurs habitudes de paiement en 2020. Certaines de nos anciennes pratiques sont en passe de disparaître dans les oubliettes…

Les Belges ont-ils massivement adopté les paiements mobiles et les outils de paiement sans contact en 2020 ? C’est en tout cas ce qui ressort des résultats annuels de Bancontact Payconiq Company qui ont été rendus publics au début de ce mois.

Hausse des opérations par carte

En 2020, pas moins de 1,65 milliard de transactions ont été effectuées avec la carte Bancontact ou l’application Payconiq. Des chiffres en hausse de 10 % en comparaison à l’année précédente, note le rapport de l’entreprise.

Les paiements mobiles s’envolent

C’est surtout la part des paiements mobiles et sans contact qui a fortement progressé au cours de l’année 2020 “, indiquent les auteurs de l’enquête. Concrètement, les consommateurs belges ont eu recours à leur smartphone 125 millions de fois pour payer de façon mobile avec l’appli Payconiq by Bancontact (ou une appli bancaire qui offre les solutions de paiement Bancontact et/ou Payconiq). Ce qui représente 11 paiements mobiles par Belge, un chiffre en hausse de 88% par rapport à 2019.

Les terminaux classiques, objets du passé ?

Pour les paiements effectués en ligne, les transactions avec un smartphone ont le vent en poupe : elles représentent 68% du total, contre 58% l’année d’avant. Une progression qui fait dire aux auteurs de l’enquête que “le lecteur de carte s’apparentera bientôt à une relique du passé .

Le paiement sans contact en vogue

Crise sanitaire oblige, hors ligne, les consommateurs privilégient le sans contact pour leurs paiements par carte. En 2020, 442 millions de paiements sans contact avec une carte Bancontact ont été effectués. Une véritable explosion (en hausse de… 283% par rapport à 2019) pour le sans contact qui concerne désormais près de la moitié (42%) de l’ensemble des paiements effectués avec Bancontact.

Cette confiance accrue dans les paiements sans contact a connu une croissance spectaculaire, sans aucun doute due à la crise sanitaire. Elle  s’explique par ses avantages hygiéniques, mais aussi par la limite pour ce type de paiement qui est passée de 25 à 50 euros en avril 2020.

Confiance accrue

Se familiariser avec de nouvelles méthodes de paiement demande du temps, mais la crise du coronavirus a clairement accéléré les choses“, pressentait déjà Nathalie Vandepeute, la CEO de Bancontact Payconiq Company, en novembre 2020.

La confiance dans cette méthode de paiement a parallèlement connu une croissance spectaculaire, passant de 37% l’an dernier à 59% désormais. Plus de la moitié des sondés (52%) estiment que les paiements mobiles ou sans contact sont aujourd’hui aussi sûrs que les moyens classiques.

Un nouveau monde, de nouveaux modes

Un Belge sur deux estime désormais que l’argent liquide n’existera plus dans 10 ans. En 2019, seuls 32% en étaient convaincus.

On le voit, la crise du coronavirus a profondément bouleversé nos habitudes de paiement : le liquide est en recul constant (- 23%), le sans contact progresse de façon exponentielle et les paiements en ligne avec notre smartphone sont devenus… monnaie courante !

Plus d'actualité

Retour aux actualités