Votre déclaration d’impôts plus complexe cette année ?

Comme chaque année, à la même époque, vient le joyeux temps de remplir votre déclaration fiscale. Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul, puisque pas moins de 7 millions de Belges s’acquitteront dans les semaines à venir de la traditionnelle corvée qu’est la déclaration IPP.

L’incroyable complexité de la fiscalité belge, avec ses nombreuses taxes mais aussi avec son vaste champ de déductions possibles, rend l’exercice complexe. Il est en effet très facile de se perdre dans le dédale des cases de votre déclaration.

Ceci sera d’autant plus vrai pour cette cuvée 2019, puisque quelques 25 nouveaux codes ont été ajoutés pour cet exercice.  

Une déclaration fiscale différente pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie

La déclaration walonne contient désormais 833 codes. La Flandre talonne de près le sud du pays avec 829 codes. Enfin, Bruxelles en comptabilise désormais 814.

Au total, ce ne sont pas moins de 25 codes qui font leur apparition cette année, toutes régions confondues. En revanche, 16 codes ont été supprimés.

L’augmentation du nombre de codes va-t-elle rendre votre déclaration plus complexe ?

Si l’on en croit l’administration fiscale, l’impact sera minime pour le contribuable lambda. D’après les statistiques émanant du SPF Finances, la plupart du temps, le citoyen utilise moins de 20 codes. Il faut dire que ceux-ci sont souvent pré-remplis par l’administration fiscale.

L’administrateur général de la fiscalité du SPF Finances, Philippe Jacquij, se veut rassurant par rapport à cette augmentation du nombre de cases. Il déclarait début de ce mois à la RTBF : « Chaque code correspond à une réduction d’impôts pour le citoyen. Il faut aussi savoir que sur ces 800 codes, plus de 400 sont déjà pré-remplis lorsque vous vous connectez à Tax-on-web. »

Quels codes vont changer dans votre déclaration fiscale?

Cette profusion de nouveautés est dûe à plusieurs réformes engagées par le gouvernement fédéral. Parmi les changements majeurs, on peut notamment citer : le paiement à échéance de la pension des fonctionnaires, l’encouragement à la mobilisation de l’épargne via une réduction du précompte, la réduction d’impôts pour la pension complémentaire des indépendants, la réduction d’impôts pour l’acquisition de nouvelles actions dans des entreprises en croissance, etc. Les « 500 euros défiscalisés » à concurrence de 6.130 euros pour le travail associatif recevront également un code spécifique.

Quand et comment déposer votre déclaration fiscale?

Depuis le 2 mai, vous pouvez remplir votre déclaration fiscale 2019 via Tax-on-web. Si vous souhaitez figurer parmi les bons élèves, vous avez jusqu’au 11 juillet 2019 pour compléter cette déclaration digitale.

La déclaration fiscale électronique présente l’avantage d’être déjà en grande partie pré-remplie. Pour vous connecter à Tax-on-web, vous pouvez utiliser soit votre carte d’identité (via un lecteur de cartes), soit un token.

Dans ce cas, veillez à ne pas vous y prendre au dernier moment. Faites attention aux oublis « classiques » : une carte d’identité périmée ou un code pin perdu. Et oui, en cas de retard, vous risquez une pénalité administrative de 1250 euros.

Si vous optez pour la déclaration « papier », vous aurez jusqu’au vendredi 28 juin pour vous acquitter de votre tâche. Veillez donc à poster votre déclaration papier au plus tard avant la dernière levée de la veille afin qu’elle parvienne à heure et à temps au centre de scanning de Namur ou de Gand.

Comment obtenir de l’aide du fisc?

Vous êtes perdus face à votre déclaration IPP ? Ce casse-tête de cases vous effraie ? Sachez que comme chaque année, l’administration fiscale se tient à disposition des contribuables qui ne souhaitent pas remplir leur déclaration eux-mêmes ou qui ont une question à poser.

Ces séances spécifiques sont planifiées dans tout le pays (dans les bureaux de l’administration fiscale, dans des administrations communales et dans des centres commerciaux). Pour retrouver ces adresses, voir www.fin.belgium.be.

Et si vous n’avez vraiment pas envie de remplir votre déclaration fiscale vous-même, vous pouvez aussi décider de confier cette mission à un mandataire : votre comptable ou votre fiscaliste. Dans ce cas de figure, vous profiterez d’un délai supplémentaire puisque votre déclaration pourra être envoyée jusqu’au 24 octobre. Petite remarque cependant, vous devrez lui avoir donné un mandat d’ici à la fin août.