Michel passe en société et apure ses dettes

Nos récits sont basés sur des faits réels. Néanmoins, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé serait purement fortuite.

Situation

Début septembre, Michel prend contact avec Fiscal Team. En tant qu’indépendant, il se plaint de payer trop d’impôts et de cotisations sociales. N’ayant pas directement adapté ses cotisations sociales à ses revenus réels, Michel fait face à des dettes fiscales et sociales très élevées.  Ces dernières sont la conséquence de ses activités  en cours mais également de celles des années précédentes. De ce fait, Michel vit une situation financière très peu confortable.

Conseils & actions

Après une analyse approfondie de la situation par notre équipe de spécialistes, la solution saute aux yeux ! Michel  doit constituer une société. Ensuite,  il vendra le fonds de commerce qu’il possède en nom propre à sa nouvelle société. Une opération qui se fait par le biais du « quasi apport ».

En suivant les conseils de Fiscal Team, Michel a fait d’une pierre deux coups. Non seulement il a optimisé sa situation mais il a parallèlement obtenu un crédit bancaire pour apurer ses dettes.

Conclusion

Si le passage en société ne s’applique pas à toutes les situations, elle mérite néanmoins d’être étudiée attentivement. Il est souvent utile, en effet, de confier cette analyse à des spécialistes afin d’en avoir le cœur net. Aujourd’hui, Michel gère ses affaires plus sereinement et profite des avantages liés à son nouveau statut de dirigeant d’entreprise. Encore une situation optimisée 😉