Le virement instantané, c’est pas pour tout de suite

Cela faisait des mois qu’on en parlait : le virement instantané, de banque à banque, traité 24h/24, week-end compris, ne verra pas le jour cette année. Très attendu par les citoyens indépendants et commerçants, ce beau projet ne sera pas opérationnel avant début 2019.

Un paiement très urgent pour un bénéficiaire qui n’attend pas? Tous les indépendants et commerçants ont déjà connu ça mais doivent alors patienter quelques jours avant que leur ordre de paiement soit traité et que l’argent soit effectivement versé à son destinataire.

Cette situation sera-t-elle bientôt de l’histoire ancienne? C’était en tout cas l’idée du virement instantané entre les banques, une solution qui devait permettre qu’un virement puisse être traité 24h/24 et 7j/7.

Mais ce beau projet ne sera pas opérationnel cette année, reconnaît la fédération du secteur bancaire Febelfin. A l’origine, tout devait être prêt pour le mois de novembre, mais Febelfin évoque désormais plutôt un lancement pour « début 2019 ».

« Le côté ‘technique’ du projet de paiements instantanés a déjà été finalisé. Compte tenu de l’ampleur et de la complexité de ce projet, une phase de test est en cours », explique la fédération.

Préférant ne pas donner de date précise pour l’implémentation effective du sytème, Febelfin espère que le virement instantané sera disponible pour les clients des banques, dans les premiers mois de 2019.

Attention, cette nouvelle possibilité de paiement ne signera pas pour autant l’arrêt de mort de nos bons vieux virements classiques. « Comparons-le avec une nouvelle autoroute : tout le monde n’a pas besoin de prendre le même chemin », explique Febelfin pour illustrer son propos.

Ce mode de paiement sera donc un service supplémentaire et séparé offert aux clients. Payant? « Les banques sont libres. Certaines proposeront peut-être une offre groupée, d’autres éventuellement un nombre d’opérations gratuites maximum par période. Nous laissons jouer la concurrence », explique la fédération sectorielle.

Vu les prix des intérêts de retard, cette solution restera sans doute avantageuse pour les virements urgents.

Wait and see…