La startup, un rêve à la portée de chacun ?

Pas un jour ne passe sans que l’on entende parler de « startup »… A tel point que les startups ont désormais leur propre journée internationale. Ce 11 mars 2019, en effet, elles seront à l’honneur dans le monde entier.

Vous êtes décidé à lancer votre entreprise ? Que vous pensiez à une PME ou à une startup, ces quelques lignes pourraient bien vous être utiles…

D’où provient le terme startup ?

Expression anglaise, née aux USA dans les années ‘20, le terme ‘startup company’ désigne à la base une « société qui démarre ». Cette expression s’est généralisée dans les années ’90, en pleine émergence des business liés à Internet. De nombreuses startups ont démarré comme spin-offs (filiales) de groupes de recherches universitaires. L’épicentre mondial de cette vague d’innovations étant la Silicon Valley, où est née l’iconique Apple, qui est sans doute la startup la plus célèbre de l’Histoire.

Mon entreprise, une startup ou pas?

Une startup se différencie en bien des points d’une entreprise classique. Il ne suffit pas que l’ambiance y soit cool, que vos salariés portent des barbes de hipsters, des baskets et des sweats à capuches ou qu’il jouent au babyfoot dans le hall d’entrée pour que votre société puisse être qualifiée de start-up.

Plusieurs critères plus sérieux permettent de différencier la startup d’un autre projet, les voici :

Une startup ne le reste jamais très longtemps…

Une startup n’a pas vocation à le rester éternellement. C’est simplement un moment particulier dans la vie d’une entreprise, une phase principalement axée sur la recherche et l’innovation. Mais le principal objectif reste d’en sortir. Au terme de cette phase, la startup cesse d’être une startup. Soit parce que son projet échoue, soit parce qu’elle rencontre le succès avant d’être absorbée par un grand groupe. C’est en raison de leur succès que Google, Apple ou Airbnb ne sont plus des startups depuis longtemps…

Business Model innovant

Pour répondre à la définition de startup, la principale condition de départ à respecter, c’est de créer une véritable valeur ajoutée pour ses clients, avec un produit ou un service complètement inédit. Tout l’enjeu est alors de définir et de construire le Business Model susceptible de faire vivre cette innovation et qui ne soit pas calqué sur une structure existante.

Ici, il est important de ne pas confondre Business Model (l’ensemble du modèle et des mécanismes qui permettent à l’entreprise de générer des revenus) et Business Plan.

Modèle reproductible

La start-up est, par définition, née pour progresser et croître rapidement. Elle recherche un modèle qui, une fois qu’il fonctionne peut être reproduit à plus grande échelle et en d’autres lieux. Les exemples les plus frappants de cette capacité à reproduire un modèle qui a fait ses preuves sont ceux d’Airbnb ou d’Uber, qui se déploient ville par ville, au départ d’une recette qui fonctionne. Dès que la startup gagne de l’argent et sait comment elle en gagne, elle peut reproduire ce modèle à l’infini, même s’il faut parfois l’adapter aux contextes locaux.

Scalable

L’autre caractéristique d’une startup, c’est sa ‘scalabilité’. Un terme un peu barbare, tiré de l’anglais et qui désigne un modèle où quand le nombre de clients augmente, les marges grandissent en parallèle. Dans un projet ‘scalable’, les premiers clients coûtent plus chers que les suivants. ‘Scalable’ et reproductible, une startup grandira bien plus vite et essaimera, bien plus loin qu’une entreprise classique.

Un esprit startup

Les grands groupes sont aujourd’hui nombreux à revendiquer un esprit « startup », en mettant en avant un mode de fonctionnement qui stimule l’innovation et renforce l’esprit d’équipe.  Google, qui prône une politique où 20% du temps de travail doit être consacré à un projet personnel, prouve que même quand on est un géant du web, on peut continuer à conserver les codes des « starters ».

Et si c’était votre tour ?

Vous êtes un futur entrepreneur, vous avez un projet qui vous passionne et vous rêvez de créer votre propre entreprise ? Que vous choisissiez de lancer une startup ou de constituer un autre type de structure, vous vous posez sans doute beaucoup de questions concernant les démarches initiales à effectuer.

Quelle forme juridique adopter ? Comment rédiger un pacte d’actionnaires ?  Comment optimiser la rémunération des gérants/administrateurs ? Quels sont les salaires et les coûts de fonctionnement à prévoir ? Quelles sont vos obligations comptables et légales ?

Quel que soit le stade d’avancement de votre projet, Fiscal Team vous accompagne et vous guide dans le démarrage de votre entreprise. Nous avons conçu un pack « création et démarrage » qui rassemble tous les éléments d’un bon encadrement pour vos premiers pas.

Pour les startups plus précisément, Fiscal Team vous propose une offre spéciale et un tarif adapté la première année.

  • Accompagnement à la création: toutes les démarches initiales via Fiscal Team. Un plan de route simple pour bien démarrer.
  • Un tarif tout compris : simple, transparent et connu à l’avance. Adapté la première année pour les startups.
  • Société ou personne physique ? Des conseils avisés et des explications claires.
  • Une comptabilité full web : tenue par vous ou par nous.

Vous pouvez vous appuyer sur l’expérience de l’ensemble de nos collaborateurs, conseillers fiscaux, experts en gestion financière et en comptabilité d’entreprise pour vous accompagner dans cette phase de création:

  • Démarches initiales / plan de route
  • Constitution, rédaction de statuts, accompagnement du Notaire pour les aspects fiscaux
  • Plan financier légal
  • Apports en nature ou quasi-apports
  • Valorisation de la clientèle

Notre équipe vous donnera des conseils sur mesure concernant ces différents points et bien d’autres encore comme la fiscalité et la sécurité sociale.