Il vous reste 20 jours pour alléger votre IPP 2020

Nous souhaitons tous payer moins d’impôts. La fin d’année arrivant à grands pas, c’est la période idéale pour réaliser des dépenses pouvant donner lieu à une réduction d’impôts l’année prochaine.

Fiscal Team passe en revue les actions que vous pouvez entreprendre cette année encore en vue d’adoucir votre IPP en 2020.

Immobilier

Vous avez envie de devenir propriétaire ? C’est le bon moment pour conclure un crédit hypothécaire car vous pourrez bénéficier d’une réduction fiscale dès 2020.

Dans le sud du pays, depuis le 1er janvier 2016, le Gouvernement wallon a mis en place un nouvel avantage fiscal en matière de crédit hypothécaire baptisé le « Chèque Habitat ». Le montant du « chèque habitat » est calculé chaque année, par personne, sur base des revenus nets imposables et du nombre d’enfants à charge. Il est de 1.520 euros maximum par contribuable et est inversement proportionnel aux revenus de celui-ci. Notez que seuls les crédits hypothécaires d’une durée minimale de 10 ans bénéficient de cet avantage fiscal.

Autre astuce : si votre panier fiscal n’est pas rempli par votre emprunt hypothécaire, vous pouvez le compléter en ajoutant les montants payés pour votre assurance solde restant dû.

Un autre moyen de réduire votre facture fiscale consiste à rénover votre habitation ou l’habitation que vous mettez en location via une agence immobilière sociale (AIS).

Épargne-pension / investissements /Assurance en justice

Les versements effectués pour se constituer une épargne-pension classique donnent droit à un avantage fiscal de 30% à condition qu’ils ne dépassent pas la somme de 980 euros. Dans ce cas, l’avantage est de maximum de 294 euros. Si vos versements atteignent plus de 980 euros, mais ne dépassent pas le montant de 1.260 euros, vous bénéficierez d’une réduction d’impôts de 25%, ce qui vous procure un avantage maximum de 315 euros.

Autre solution, vous pouvez aussi choisir de cotiser dans une formule d’épargne à long terme. Ainsi, l’assurance-vie individuelle procure un avantage fiscal de 30% sur un montant maximum de 2.350 euros. La réduction d’impôt s’élève donc alors à 705 euros maximum. Ceci est vrai à condition que votre panier fiscal ne bénéficie déjà pas du chèque-habitat wallon.

Les indépendants qui ne sont pas logés au sein d’une société peuvent désormais contracter une Convention de pension pour travailleurs indépendants (CPTI). Cette dernière se matérialise en effectuant des versements, chaque mois ou une fois par an, dans une prime d’assurance-vie (branche 21, branche 23). La réduction d’impôt liée aux versements dans cette formule reste avantageuse, puisqu’elle est de 30%. Un versement de 1.000 euros rapporte donc 300 euros via votre déclaration fiscale.

D’autres astuces permettent d’adoucir votre fiche d’impôts 2020. Par exemple, vous pouvez soutenir une entreprise débutante à l’aide d’un fonds starter, d’une plateforme de crowdfunding ou en direct. Sous conditions et en fonction de la taille et de la qualité de l’entreprise, vous récupérerez entre 25 et 45% de votre investissement.

Nouveauté cette année, si vous avez une assurance défense en justice, le fisc vous accorde une réduction d’impôt de 40%. Le montant de la prime qu’il est possible de déduire est limité à 310 euros par an, ce qui vous donne un avantage fiscal de 124 euros maximum.

Demander de l’aide

Autre choix en cette fin d’année, vous faire aider peut atténuer votre facture fiscale.

Titres-services

En effet, en passant commande en 2019 pour des titres-services, vous recevrez un avantage fiscal l’année prochaine. Pour rappel, les 400 premiers titres-services commandés coûtent 9 euros/pièce.

L’avantage fiscal varie selon la Région, détaille le quotidien L’Echo :

En Région wallonne : les 150 premiers premiers titres-services vous donnent droit à une réduction d’impôt de 0,9 euro par titre-service. Concrètement, un titre-service ne vous coûte en réalité que 8,10 euros après la réduction d’impôt.

En Région de Bruxelles-Capitale : la réduction d’impôt est de 15% pour un achat de maximum 1.500 euros de titres-services et de chèques ALE. Un titre-service de 9 euros ne vous coûtera que 7,65 euros après réduction d’impôt. Ceci grâce à la réduction de 1,35 euro pour les 163 premiers chèques.

Garde d’enfants

Dans le même ordre d’idée, si vous payez cette année encore vos factures de crèche, garderie d’école, stage ou camps d’été, une partie du montant payé sera déductible en 2020. La réduction d’impôts est attribuée aux enfants jusqu’à l’âge de 12 ans. Pour les enfants atteints d’un handicap lourd, l’âge limite est repoussé à 18 ans. Le montant total de vos factures bénéficie d’une réduction d’impôts de 45% . Et ce, à concurrence de 11,20 euros par jour de garde et par enfant.

Employé de maison

Idem pour l’engagement d’un employé de maison. En effet, l’engagement d’un travailleur domestique (cuisinier, jardinier, chauffeur, infirmier,… ) offre, sous conditions, une réduction fiscale de 30% sur la moitié de la rémunération payée à cet employé. Le maximum déductible est de 7.840 euros. Ce qui peut rapporter jusqu’à 2.352 euros d’économie d’impôt.

Faire un don

En versant 40 euros minimum (en un ou plusieurs versements) à une fondation ou une œuvre de bienfaisance reconnue, le donateur obtiendra l’année suivante une réduction d’impôts de 45%. Soit un remboursement de 18 euros pour un don de 40 euros.

Vous l’aurez compris, il est encore temps d’optimiser vos dépenses et de peaufiner votre avantage fiscal en 2020 . En agissant rapidement, vous pourrez passer de bonnes fêtes, l’esprit tanquille…