Frais bancaires à l’étranger : les bons réflexes pour voyager tranquille

Vous avez prévu de passer vos vacances à l’étranger? Comme beaucoup de vacanciers, vous emportez certainement plusieurs cartes de débit et de crédit avec vous afin de régler vos dépenses sur place. Mais attention qu’il s’agisse de paiements ou de retraits, en fonction de votre destination, votre banque pourrait vous imputer des frais de transaction. Mieux vaut donc savoir quel moyen de paiement il est préférable d’utiliser afin de limiter la casse…

En zone Euro:

Paiements gratuits en zone euro

De manière générale, si vous séjournez dans la zone euro, notez que les paiements sont totalement gratuits, que vous payez avec votre carte de débit (Bancontact/Maestro) ou carte de crédit (MasterCard, Visa). Autrement dit, votre banque ne vous comptera aucun frais supplémentaire pour l’utilisation de votre carte Maestro, Visa ou MasterCard si vous voyagez sur le Vieux Continent.

Privilégier la carte de débit pour les retraits

Pour les retraits en billets en dehors de la Belgique, bien qu’ils soient la plupart du temps gratuits avec votre carte de débit, les conditions ne sont pas les mêmes en fonction des banques. Vérifiez-donc auprès de votre institution bancaire. A contrario, évitez de réaliser vos retraits en cash avec votre carte de crédit. En fonction des organismes, les frais varient entre 2,5 et 6 euros, auxquels vous devez parfois additionner un pourcentage du montant retiré. En bref, dans la zone euro, privilégiez toujours votre carte de débit.

Hors zone Euro:

Privilégier la carte de crédit pour les paiements

En dehors de la zone euro, il est plus intéressant d’effectuer vos paiements avec votre carte de crédit. L’utilisation de votre carte de débit entraînera des coûts de transactions supplémentaires et des frais plus élevés sur les opérations de change.

Eviter les petits retraits !

Pour les retraits en liquide, la bonne attitude dépend des conditions tarifaires de votre organisme bancaire. Certaines banques ne font aucune différence entre carte de débit et carte de crédit alors que d’autres appliquent des frais bien plus élevés pour les retraits effectués avec une carte de crédit. Notez qu’en général, mieux vaut éviter de multiplier les retraits de petits montants.

Réactiver la fonction Maestro…

Retenez que, quel que soit l’endroit où vous passez vos vacances, il vaut mieux demander à votre banquier de réactiver éventuellement gratuitement et provisoirement la fonction Maestro de votre carte de débit, le temps de votre séjour. En effet, depuis 2011, la plupart des banques belges ont bloqué cette fonction en dehors des pays de l’Union Européenne et de la Turquie.

Et l’utilisation mondiale !

Idem pour votre carte de crédit si vous vous rendez aux Etats-Unis. Bien que les paiements avec votre carte de crédit soient possibles par défaut dans le monde entier, cela n’est pas le cas aux États-Unis. Demandez donc au préalable à votre banquier d’activer l’utilisation mondiale.

Eviter de partir avec du cash…

Enfin, il pourrait vous venir à l’idée d’emporter du cash avec vous mais cela ne semble pas une bonne solution. En plus d’être risqué, échanger vos euros contre des devises étrangères dans le premier bureau de change venu peut s’avérer désavantageux.