Conditions Salon prolongées : bonne affaire pour les voitures de société ?

Le Salon de l’Auto de Bruxelles a fermé ses portes et vous n’êtes pas encore passés à l’achat ? Deux bonnes nouvelles : les conditions Salon sont encore (souvent) valables et elles s’appliquent aussi aux voitures de société. Découvrez pourquoi il est encore temps d’acheter.

Lors de ce Salon, où se jouent de nombreuses luttes commerciales, les constructeurs rivalisent d’efforts pour mettre en avant leurs produits à grands coups de réductions, de conditions avantageuses et de remises exceptionnelles… Moment propice pour acheter une nouvelle voiture. Et bonne nouvelle, ces conditions Salon s’appliquent aussi aux voitures de société.

Que vous soyez un travailleur (votre voiture est mise à disposition par votre employeur), ou un entrepreneur (votre voiture est mise à disposition par votre société), vous avez tout avantage à profiter des conditions du ‘Salon de l’Auto’.

Un prix d’achat ou un leasing plus avantageux

Les réductions et promotions permettent en effet de réduire soit directement le prix d’achat de la voiture, soit son loyer mensuel en leasing.

Dans le cas du leasing, le loyer mensuel est composé de l’amortissement (près de 50% du budget), des taxes (7%), de l’assurance (21%), du financement (12%) et enfin de l’entretien, des réparations et des pneus (10%).

ATN

Autre avantage à considérer lors de l’achat d’une voiture de société lors du Salon: moins de taxes sur l’usage privé de la voiture, le fameux ATN (avantage de toute nature). Pour rappel, l’ATN est la valeur économique de la mise à disposition à « titre gratuit » pour son bénéficiaire d’un bien appartenant à la société.

Lorsqu’un véhicule est en société, a priori, c’est cette dernière qui prendra en charge l’ensemble des frais. Mais, dès lors qu’il y aura une utilisation privée, et il suffit de parcourir un seul kilomètre pour des raisons privées (les trajets domicile-lieu de travail sont fiscalement considérés comme des déplacements privés), un ATN doit être calculé.

L’ATN dépend de trois facteurs: la valeur catalogue (TVA incluse), les émissions de CO2, le type de carburant et l’âge de la voiture. L’évaluation de l’avantage de toute nature se fait donc au cas par cas. Plus la valeur du véhicule et le taux de CO2 seront bas, plus faible sera l’avantage de toute nature.

Les avantages négociés au Salon et après peuvent avoir un impact positif sur l’ATN. Bart Lombaerts de PwC Tax Consultants explique dans le quotidien l’Echo : « Pour calculer l’avantage taxable (ATN), le fisc tient compte de la valeur catalogue, y compris la TVA. Mais il s’agit de la TVA réellement payée et non de la TVA théorique sur la valeur catalogue ». Donc si le prix d’achat au Salon est inférieur, la TVA est donc moins élevée.

Packs d’options

Notez que spécifiquement pour les voitures de sociétés, les marques accordent souvent, pendant le Salon, des promotions sous forme de ‘packs d’options’. Moins coûteux que la somme des options individuelles qu’ils comprennent, ces packs sont proposés au grand public par les constructeurs ou les importateurs. Dans ce cas précis, le fisc prendra en compte le coût du pack pour calculer l’avantage imposable. Ce qui est plus avantageux que quant le fisc se base sur le coût de chaque option, prise individuellement.

Trouver le financement le plus avantageux

Traditionnellement, les institutions bancaires ont pris l’habitude de mener une politique agressive et de faire chuter les taux d’intérêts sur les prêts automobiles en période de Salon. A cette époque, le TAEG est donc à un niveau particulièrement bas.

Vous êtes dirigeant d’entreprise et vous avez envie de vous offrir la voiture de vos rêves ou vous avez tout simplement besoin d’un véhicule pour exercer votre profession ? Fiscal Team vous conseille quant à l’ensemble des frais et calcule votre ATN.