Bruxelles : vos titres-services vivront trois mois de plus

Face à la crise du coronavirus, la Région bruxelloise a pris la décision, fin mars, de prolonger de 3 mois la période de validité des titres-services dans la capitale. Les titres-services bruxellois seront valables pendant 3 mois supplémentaires, leur validité passant de 6 à 9 mois. Voici l’essentiel de cette mesure…

Ménage, repassage, courses ou transport de personnes à mobilité réduite, l’utilisation des titres-services est un bon plan pour les ménages belges dont les avantages ne sont plus à démontrer : déductibilité fiscale, tarif régulé, paiement simple et sûr, flexibilité,…

La Région bruxelloise compte près de 110.000 utilisateurs de titres-services. En 2019, 16.604.324 de titres-services ont été achetés et 16.474.625 ont été écoulés, relaye Le Vif.

En ces temps troublés et suite aux mesures de confinement obligé, le secteur des titres-services n’a , comme d’autres, pas été épargné par la crise sanitaire. Ces dernières semaines, les prestations des aide-ménagères ont été annulées tantôt par les clients, tantôt par les employeurs qui souhaitaient protéger leur personnel. Résultats : certains utilisateurs se retrouvent avec des titres-services non-utilisés et dont la date de validité pourrait bientôt arriver à expiration.

Afin de permettre aux Bruxellois d’utiliser les chèques achetés, le ministre bruxellois de l’Emploi, Bernard Clerfayt (DéFI), vient de décider de prolonger de 3 mois la date de validité des titres-services. Exceptionnellement, les titres-services bruxellois pourront donc être utilisés pendant 9 mois au lieu de 6.

« Nous prolongeons la date de validité de tous les titres-services en vigueur aujourd’hui de trois mois. Ce système permet d’éviter que les utilisateurs ne se retrouvent avec des titres-services à écouler rapidement après la crise. Il permettra aussi au secteur de reprendre le plus vite possible une activité économique normale », commente Bernard Clerfayt.

Nul doute que cette information a été accueillie avec contentement par de nombreux ménages bruxellois.

En Flandre également

Le gouvernement flamand a aussi enclenché la mesure. Le 27 mars dernier, la ministre de l’Economie, Hilde Crevits, a décidé d’étendre la durée de vie des chèques-services à 15 mois, au lieu de 12, indique la RTBF. Cette mesure concerne les chèques-services dont la validité expire en mars et avril 2020.

Dans l’objectif de soutenir les entreprises de titres-services, l’exécutif flamand a aussi prévu des moyens supplémentaires pour aider les entreprises de titres-services. Pour les entreprises qui continuent à assurer un service, ce soutien financier doit servir à l’achat d’équipement de protection pour le personnel. En outre, un coup de pouce budgétaire est prévu pour la reprise des activités des entreprises du secteur qui ont fermé leur portes pendant la crise sanitaire.

En revanche, pas de nouvelle de pareille mesure en Wallonie pour le moment. Si la situation évolue, nous vous tiendrons informés.